Votre produit a été ajouté

Publié le 19/11/2016

Flat ou trail, race

ou street : comment bien

choisir son BMX ?

Spectaculaire et physique, le BMX est le sport des cyclistes adeptes d’adrénaline. Sur piste ou en skate park, sur le bitume ou dans des escaliers, il y a mille endroits où pratiquer ce sport. Avec un équipement adapté... Explications !

1_bmx 2_bmx 3_bmx

SI VOUS ÊTES PLUTÔT UN FOU DE VITESSE

La pratique du BMX « Race » consiste à descendre une piste le plus rapidement possible, en enchaînant whoops et plats sans perdre de vitesse… et sans chuter (une petite pensée pour nos Français Amidou Mir et Isabeau Courdurier (membres de la team Sunn BMX). Ici pas de fioritures, les vélos sont légers, grâce à l’utilisation de matériaux composites, et se pilotent avec stabilité, grâce à un cadre très long. Dans cette course de vitesse, seul un freinage arrière suffit !

SI VOUS ÊTES PLUTÔT UN PILOTE DE L'AIR

En forêt ou en skate park, votre truc, c’est vous envoyer en l’air le plus haut possible. Pour cette pratique du BMX « Dirt » ou « Trail », optez pour du matériel robuste, avec une fourche capable d’encaisser des chocs violents à l’atterrissage, avec un cadre en acier ainsi que des roues dotées de plus de rayons. Pensez aussi que des équipements de protection pour votre corps sont loin d’être superflus... Enfin, si vous aimez les défis, sachez que le plus long saut jamais réalisé est de 18 mètres, avec trois backflip à la clé… Record à battre !

SI VOUS ÊTES PLUTÔT UN EXPLORATEUR URBAIN

Sauter un escalier, rider une rampe, le BMX « street » transforme la ville en gigantesque terrain de jeu. Pour une maniabilité optimale, préférez un tube supérieur légèrement plus petit que pour du Dirt, et équipez votre BMX de freins avant et arrière. Équilibré, ce vélo polyvalent conviendra également au Dirt ou au Trail.

Réaliser des figures d’équilibre sur un morceau de route, à faible vitesse : tel est le principe du BMX « Flat ». Pour devenir un virtuose de la roue avant, vous aurez naturellement besoin d’un vélo adapté, avec un rotor à l’avant, pour faire tourner le guidon à l’infini, et des pegs (repose-pieds) sur chaque axe de roue. Enfin, pour les experts, équipez votre BMX d’un moyeu arrière freecoaster, pour pouvoir rouler en arrière, sans entraîner la chaîne et faire tourner les pédales. L’actuel champion du monde est d’ailleurs Français, il s’agit de Matthias Dandois !

DES VÉLOS SUR-MESURE

Au-delà du matériel propre à chaque pratique, la taille du tube central et des roues dépendent de la taille de l’utilisateur. Pour les moins de 1 min 20 s, il faut des roues de 16" et un top tube de 18" (sachant qu’1" = 25,4 mm). Pour les riders de moins de 1 min 40 s, on passe sur des roues de 18", associées à un top tube de 19". Au-delà, les roues sont généralement d’une taille standard de 20", avec un tube central qui varie entre 20,25 et 21".