Votre produit a été ajouté

Publié le 19/12/2016

Voyage à vélo : LA checklist absolue d’avant départ

Vous avez prévu une escapade de quelques jours à vélo ? Vous allez donc vous régaler en traversant les paysages de France et d’ailleurs. Vous allez aussi pouvoir respirer de l'air pur à pleins poumons ! Pour en profiter au mieux, vous devez bien vous équiper sans être trop chargés. Parce qu’on ne voudrait pas que vous finissiez à plat et qu’on y connait un rayon, nous avons confectionné une checklist sur mesure pour bien préparer votre road bike trip.

carre1-checklist carre2article-velo-ce-que-jemmene-en-voyage carre3-voyagevelo carre-4-cuisine carre5-checklist carre6velochecklist

Etape 1 : Rayon vélo

Votre vélo est votre premier compagnon de route. Lui aussi a donc besoin d'une préparation et de quelques accessoires pour pouvoir vous supporter pendant le voyage :

  • Casque : la sécurité avant tout, surtout lorsque l'on a la tête dans le guidon toute la journée,
  • Bagages : vous ne pouvez pas pédaler avec un sac sur le dos, les sacoches sont essentielles que ce soit à l'avant, l'arrière ou sur le guidon (pour les petits effet). Pensez aux fixations et à la protection contre les intempéries.
  • Porte gourde : l'accès facile à l'eau est toujours une priorité,
  • Compteur/GPS et rétroviseur : l'un vous aide à aller de l'avant et l'autre à vous montrer ce qui vient de derrière,
  • Eclairage et gilet jaune : n'attendez ni le sprint final ni que la nuit ou la pluie vous tombent dessus pour vous faire remarquer.
  • Antivol : laisser son vélo quelques minutes pour aller prendre une photo, se débarbouiller ou faire une course, autant de situations inévitables qui rendent votre antivol indispensable. Sur la route, on n’est jamais trop prudent.
  • Enfin les inévitables cartes, en complément de votre montre GPS et de l’absence de wifi : celles des routes mais aussi, très utiles, celles des pistes cyclables en toute circonstance. Petit plus, les cartes à jouer pour vos pauses détente en duo.

Etape 2 : Rayon bricolage

Même les plus grands champions se retrouvent parfois avec un pneu à plat. Et comme les dépanneurs ne se déplacent par pour un vélo en bord de route, préparez-vous à piocher dans votre trousse à outils :

  • Pour les crevaisons : démonte-pneus, rustines, chambre à air et pompe. Et pour ne pas les éparpiller dans la nature, ils peuvent être vendus en kit de crevaison.
  • En cas de casse de maillons de chaîne : attaches rapides, indispensables pour gagner du temps et pour les impatients.
  • Pour retirer, réparer votre chaîne : un dérive-chaîne, car oui, une chaîne peut vite se retrouver à la dérive après un dur programme.
  • Pour les réglages réguliers : clefs, allen, plates, etc. Tout aussi rassurantes que celles de chez vous, elles vous aideront à rehausser le guidon et autres interventions dont votre vélo aura régulièrement besoin.
  • Divers : des freins supplémentaires ; de la graisse, donc un chiffon ; du scotch ou de la ficelle.

Etape 3 : Rayon vêtements

Du chaud, du léger et qui ne prend pas l'eau : les vêtements du cycliste en vadrouille sont également une question de destination et de saison :

  • pour le confort : un cuissard, indispensable pour de longues distances, préservant votre fessier des irritations et de la dureté de la selle de vélo.
  • pour le froid : une polaire, des tee-shirts à manches longues, si possible thermiques et des gants.
  • pour la pluie : un coupe-vent déperlant, des hauts et des bas imperméables (cycliste longs, pantalon, k-way).
  • pour le chaud : lunettes, casquette, tee-shirts à séchage rapide.
  • pour la douche : serviette en micro-fibres à séchage rapide, tongs
  • Pour le fun : un drapeau de votre région.

Sans oublier, bien sûr, des chaussures solides mais confortables, afin que les pieds s'adaptent au nombre de kilomètres.

Etape 4 : Rayon cuisine

Un point central du voyage à vélo, les cyclistes ont tendance à prendre plusieurs repas par jour et à augmenter leur quantité de nourriture. Les repas peuvent varier tout en gardant à l'esprit qu'ils ne doivent pas être trop lourds : ni pour vos bagages, ni pour votre digestion, objectif zéro crampe. Les rations de nourriture déshydratées sont à ce titre toutes indiquées : elles sont légères, faciles à ranger et à consommer. Ayez aussi toujours quelques réserves prêtes à consommer, du type barres céréalières ou en cas type fruits, fruits secs, compotes. Achetez le plus encombrant au jour le jour et dans la mesure du possible. Comme les bouteilles d'eau ou les conserves (thon, pâté, etc.). Enfin, les accessoires sont tout aussi importants pendant votre séjour : réchaud, boîtes et sacs de conservation, la fameuse gamelle du cycliste, couverts, gourde(s), etc. Si vous vous aventurez sur des sentiers nature très reculés, des pastilles de purification d’eau vous garantiront une bonne hydratation sans doute ni risque.

Etape 5 : Rayon literie

Si vous prévoyez de dormir en pleine nature, le confort et la chaleur seront vos deux principales préoccupations à la nuit tombée. Pour un bon repos :

  • tente : choisissez-la légère et peu encombrante car vous la transporterez en permanence. Mais aussi isolante et facile à monter. N'hésitez pas enfin à la couvrir (bâche).
  • info +

    Plus elle sera compacte et plus elle sera transportable pensez-y, ainsi qu’à :

    1. l’armature qui jouera sur le poids et la résistance
    2. la capacité de personnes
    3. la taille une fois pliée, très important en treck
    4. l’imperméabilité, mesurée en hauteur de colonne d’eau. Plus celle-ci est importante, plus la tente sera imperméable
  • Une lampe frontale : si petite et pourtant si primordiale. Pensez à prendre une pile de rechange également.
  • Des boules quies : si vous craignez le bruit nocturne de la nature, pour des nuits calmes garanties.
  • sac de couchage : plutôt thermique, pour que votre sommeil soit à point.
  • pour la douche : serviette en micro-fibres à séchage rapide, tongs
  • tapis de sol, un matelas et un oreiller gonflables...Et pouvoir bouquiner ou consulter vos applis préférées confortablement installé !

Etape 6 : Rayon pharmacie et parapharmacie

Il n'y pas que votre vélo qui peut être exposé au risque de panne : pédaler des heures durant met votre corps à contribution. Sans vous transformer en pharmacie ambulante, n'oubliez pas cependant les premiers secours :

  • Anti-douleurs pour les maux de tête, de ventre et les coups de fatigue.
  • Antiseptiques et bandages pour les blessures (pansements, compresses).
  • Anti-inflammatoires, crème ou huile arnica pour les muscles.
  • Crème après soleil : pour apaiser votre peau exposée aux éléments toute la sainte journée.
  • Un baume à lèvres : par temps froid et chaud, les lèvres sont très sensibles et ont vite besoin d’être réparées.
  • Des mouchoirs et lingettes pour bébé : dans les endroits où les sanitaires sont très limités. Vous verrez, ils vous serviront dans de multiples occasions.
  • Un pin de savon naturel ou bio : pour laver votre corps, vos cheveux, vos habits et éventuellement votre vaisselle sans polluer l’environnement qui vous accueille.
  • Les numéros d'urgence : notamment celui de l’hôtel avec Wi-Fi le plus proche, pour mettre à jour votre statut sur les réseaux sociaux.

Etape 7 : Autres rayons

Pour les séjour plus longs et/ou accompagnés, il vous faudra bien sûr adapter cette liste d'équipements essentiels. Si vous partez en tandem, à plusieurs ou avec des enfants, prévoyez notamment une bonne dose d’humour et de patience.